Catégorie : Finances

Auteur : Jérémy SOUNDRIL

Le coeur de Dieu concernant l'argent - Jérémy Sourdril



 

LE COEUR DE DIEU N'EST PAS DE NOUS PRIVER

 

Après avoir lu un livre sur l'un de ces ministères qui soutient des enfants, et sur les conditions misérables de certaines régions, j'ai commencé à me sentir mal pour ce que j'avais. Je commençais à réfléchir sur la façon dont je pourrais donner tout ce que j'avais. Un jeune frère, ayant lu ce livre, commença à se priver de tout ce qu'il pouvait, et commençait à se nourrir vraiment mal. Mais je lui partageais ce que le Seigneur m'avait dit après la lecture de ce livre, que la pauvreté n'était pas sa volonté mais une manifestation de la méchanceté du diable. Trouve-t-on la pauvreté au ciel ? Tout comme les meurtres, les viols, et les choses horribles de ce genre ne sont pas la volonté de Dieu, la pauvreté ne fait pas non plus partie de sa volonté.

Lorsque nous voyons des gens pauvres, nous pouvons nous sentir mal à cause de notre richesse, mais la richesse n'est pas un problème, c'est la pauvreté le problème (je n'ai pas dit que les pauvres étaient un problème). Dieu n'est pas un problème, le diable est un problème. Si, en voyant les pauvres, nous faisons voeu de pauvreté (barème de comparaison : voisin de la même rue ? famille ? collègues ?), alors, en voyant des gens en dépression, nous devrions faire voeu de dépression. En voyant des gens tristes et malheureux, nous devrions faire le voeu d'être tristes et malheureux. En voyant des gens malades, nous devrions rechercher la maladie avec eux. En voyant des gens pauvres boire de l'eau non potable, nous devrions refuser d'acheter de l'eau en bouteille. Non, tout cela n'est pas dans le coeur de Dieu.

 

LE JEUNE HOMME RICHE

Lorsque Jésus a dit au jeune homme riche de tout vendre et de le donner aux pauvres, croyez-vous que Jésus l'aurait laissé dans la pauvreté par la suite ? Non ! Tous ses besoins auraient été pourvus. Mais cet homme riche était devenu pauvre par sa richesse, la plaçant au-dessus de sa consécration à Dieu. Paul ne dira pas à Timothée de dire aux riches de tout vendre, mais « de faire du bien, d'être riches en bonnes oeuvres, d'avoir de la libéralité, de la générosité ». Pas de tout vendre ! Au contraire, il reconnaît très clairement que leur richesse vient du Père et de sa bonté !

 

CELUI QUI DONNE SERA BÉNI (= LE COEUR DE DIEU)

Proverbes 11 : 25

"L'âme bienfaisante sera rassasiée, Et celui qui arrose sera lui-même arrosé."

 

2 Corinthiens 9 : 10-11 

"Celui qui Fournit de la semence au semeur, Et du pain pour sa nourriture, vous fournira et vous multipliera la semence, et il augmentera les fruits de votre justice. 11 Vous serez de la sorte enrichis à tous égards pour toute espèce de libéralités qui, par notre moyen, feront offrir à Dieu des actions de grâces."

La volonté de Dieu n'est pas de nous appauvrir, mais de nous enrichir. J'ai réalisé que nous n'avons pas à devenir pauvres, car la pauvreté n'est pas dans le plan de Dieu. Nous devons prospérer, afin d'être une bénédiction pour ceux qui sont dans le besoin. Même si je vendais tout ce que j'ai, je resterais toute ma vie avec le « Juste assez », alors que j'aurais pu vivre dans le « Plus qu'assez » tout en donnant aux autres.

1Timothée 6 : 17

"Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions."

Dieu nous donne toutes choses pour quoi ? « Pour notre plus grand plaisir » (autre traduction). Voici la définition biblique de la prospérité financière :

2 Corinthiens 9 : 8

" Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne œuvre,"

Lorsque nous nous approchons d'un thème comme le soutien aux pauvres et l'argent, nous ne pouvons pas nous en approcher avec l'enseignement que la fausse religion nous a communiqué, car cet enseignement est complètement faussé et loin du cœur de Dieu. La religion présente un Dieu qui nous veut tous dans la pauvreté, un Dieu qui veut que nous nous crucifions chaque jour pour aider un peu Jésus dans son travail sur terre, comme s'il l'avait laissé inachevé. C'est un mensonge !

Dieu peut (et veut !) nous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous nos besoins, nous ayons encore en abondance pour toute bonne œuvre. Voilà la volonté de Dieu ! Avoir une belle maison n'est pas un péché, mais placer notre joie dans cette maison l'est. Avoir une belle voiture n'est pas un péché, mais dépenser de notre superflu dans cet achat en oubliant complètement les besoins des autres sans jamais y répondre l'est.

 

DIEU VEUT NOTRE BIEN

Dieu est un bon Père, rempli d'amour, et qui veut notre bien. C'est pourquoi il appela son peuple à entrer dans un pays où coulent le lait et le miel, pas un pays où coulent l'eau impure et l'acide. Et il désire que notre vie puisse devenir un parfum de bonne odeur, un vase d'honneur, mais aussi un instrument de choix pour servir à la louange de sa gloire.

 

Jérémy Sourdri


Commentaires

Ajouter votre commentaire
X Fermer

Suggestions