Catégorie : Finances

Auteur : Alain Patrick TSENGUE

L’Éternel prend plaisir à ma prospérité - Alain Patrick Tsengue


 

 Dieu veut que son serviteur prospère. Il est heureux, il se réjouit. Si vous êtes un serviteur de Dieu, vous devez prospérer.

“Que ceux qui prennent plaisir à ma justice chantent
et se réjouissent! Et que sans cesse ils disent: Magnifié soit l'Éternel,
qui se plaît à la prospérité de son serviteur!” - (version Ostervald) - Psaumes 35:27

 

Quand Jésus est mort sur la croix, il a crucifié la malédiction de la pauvreté à la croix. Nous n'avons plus de raisons d'être pauvres. Je refuse d'être pauvre au nom de Jésus! Ce n'est pas utile d'être pauvre.

 

DIEU NE PREND PAS PLAISIR À LA PAUVRETÉ DE SES ENFANTS. POURQUOI?

Parce que le manque et les limitations financières nous empêchent d'accomplir le plan de Dieu pour notre vie. Dieu est un Dieu riche et prospère, il ne veut donc pas que ses enfants soient pauvres.

Qui d'entre vous aimerait voir ses enfants dans la disette alors qu'il est dans l'abondance ?

Je peux vous assurer que le Seigneur n'est pas honoré de voir des huissiers frapper à votre porte. Il n'aime pas voir les banquiers mépriser ses enfants parce qu'ils sont à découvert. Il ne prend pas plaisir à voir ses enfants admirer certains païens parce que ceux-ci mangent à leur faim. Non, le Seigneur n'a pas aimé ce jour où vous êtes tombé en panne sèche sur l'autoroute, causant ainsi un embouteillage honteux.

Notre Seigneur Jésus veut vous bénir pour que ce soit les païens qui vous admirent et veuillent devenir chrétiens.


Un jour un païen disait à un chrétien qu'il préférait servir le diable parce qu'au moins il lui donne de quoi vivre. C’est un blasphème de dire que Dieu ne nourrit pas ses enfants. Si la provision ne vient pas fréquemment c'est parce que vous pensez que votre pauvreté vous rendra humble. Et c'est une hérésie.

Le chrétien francophone pense que la pauvreté augmente sa piété. On dit dans nos milieux que si le porte-monnaie du français se convertit, son cœur se convertira aussi. La question sur la prospérité est très taboue dans la francophonie parce que les gens sont égoïstes et radins.

 

CONFESSION

Je déclare que je prospère à tous égards et le Seigneur prend plaisir à ma prospérité. Je refuse la pauvreté au nom de Jésus!

 

Alain Patrick Tsengue

                                      


Commentaires

Ajouter votre commentaire
X Fermer

Suggestions