Catégorie : Motivation

Auteur : Luck ONDIAS SOUNA

Créez vous-même votre bonheur - Luck Ondias Souna


 

Qui décide si vous serez heureux ou malheureux ? Vous! C’est vous seul qui détenez cet immense pouvoir. 

 

S’il y a bien une chose que Dieu a donnée à tous les hommes, c’est le pouvoir de choisir. Tous les jours, nous faisons des choix. Au quotidien, dans notre travail, dans nos relations et dans les activités diverses et variées que nous avons, nous faisons des choix. Mais il y a une chose que nous pouvons posséder tous les jours, rien qu’en choisissant de l’avoir : c’est le bonheur.

Nous avons tous la capacité de créer nous-mêmes notre bonheur ou nos malheurs rien que par l’attitude que nous choisissons d’adopter. Cela peut sembler absurde pour certains, mais pourtant, les malheurs que la plupart des gens vivent chaque jour sont très souvent la conséquence d’un choix qu’ils ont fait : celui d’être malheureux.

La clé du bonheur ne se trouve pas entre les mains de quelqu’un d’autre. Elle se trouve dans vos mains. Vous l’avez tous les jours en votre possession, mais le problème, c’est que vous refusez de l’utiliser.

 

Qu’est-ce que le bonheur ?

Le bonheur est cette paix intérieure qui nous met en harmonie avec nous même et avec Dieu. C’est une paix qui est là, en nous, une paix divine que nous choisissons d’embrasser ou de repousser. Quand nous l’embrassons, le monde autour de nous change. Quelques soient les circonstances et les difficultés que le monde peut nous présenter, nous restons imperturbable et inébranlable, parce que notre paix ne vient pas d’une quelconque satisfaction matérielle, mais elle vient de Dieu.

Chaque matin quand vous vous levez, vous avez le pouvoir de choisir si vous voulez être heureux ou malheureux. Pour ma part, quand je me lève le matin, je refuse de laisser place à la tristesse ou l’inquiétude. Comme beaucoup de gens, je rencontre aussi des difficultés à différents niveaux de ma vie. J’ai aussi des défis à relever et des situations pas toujours agréables à résoudre. Comme beaucoup de gens, il m’arrive d’avoir des défis financiers.

Beaucoup de projets que j’ai à cœur n’ont pas encore vu le jours parce que je n’ai pas encore rassemblé les fonds nécessaires à leur réalisation. Mais je ne me laisse pas abattre pour autant. Je refuse de désespérer. Je choisi de persévérer et de relever tous les défis que Dieu met sur ma route, parce que je sais que derrière tout défis, il y a l’accomplissement d’une promesse dans ma vie. Rien qu’en pensant à la récompense qu’il y a derrière chaque défis, je suis excité et je me dis que si Dieu permet que je rencontre cette difficultés, alors cela veut dire qu’Il a prévu pour moi une grande récompense derrière. Et vous aussi, je vous encourage à adopter la même attitude.

1 Corinthiens 10:13 : « Les tentations qui vous ont assaillis jusqu’ici sont communes à tous les hommes : aucune d’elles n’a dépassé les forces humaines. D’ailleurs, Dieu est fidèle et Il ne permettra pas non plus à l’avenir que l’épreuve dépasse vos forces. Au moment de la tentation, il vous donnera la force d’y résister et Il préparera une issue pour que vous en sortiez. »

En d’autres mots, aucun problème n’est plus grand que vous ! Dans tout problème, se trouve une clé pour augmenter votre dose de bonheur à la journée. Dans tout problème se trouve un moyen pour vous d’être meilleur. Dans tout problème se trouve une opportunité de créer la vie et la richesse. Dans tout problème se trouve une solution pour rendre votre vie meilleure.

 

Aucun problème ne devrait avoir le privilège de vous rendre triste.

Bien au contraire, dites vous toujours que plus le problème est grand, plus votre récompense et votre satisfaction seront grandes une fois ce problème résolut. A vous de choisir d’être heureux et de demeurer dans la paix. Faites confiance à Dieu et tout ira bien.

Il y une citation d’Abraham Lincoln, ancien président américain, que j’aime beaucoup qui dit ceci : « Les gens peuvent être aussi heureux qu’ils décident de l’être ». En d’autres mots, tout part d’une décision. C’est à vous de choisir si vous voulez être heureux ou malheureux dans la vie. Personne n’a cet immense privilège de décider de votre bonheur ou de votre malheur, sauf si vous le lui donnez.

Je rencontre tellement de gens qui ont fait de l’opinion des autres leur réalité quotidienne. Ils sont tout le temps en train de chercher l’approbation des autres pour valider leur identité et les actions qu’ils posent. C’est absurde. Personne n’a le droit de décider de vous rendre joyeux ou triste. Ne permettez jamais cela.

 

Comment quelqu’un peut décider de votre bonheur ou de votre malheur ?

Et bien c’est très simple. En acceptant l’opinion que cette personne à de vous. Par exemple, si quelqu’un vous méprise et voit en vous un vaurien, il vous suffit de le croire pour vivre toute votre vie comme un vaurien.

Si quelqu’un voit en vous un pauvre type, une pauvre fille, une personne qui ne fera rien de bien dans sa vie, il vous suffit d’y croire pour finir votre vie pauvre comme un moins que rien.

Si quelqu’un voit en vous une prostitué et que vous acceptez cette image de vous. Vous le serez.

Si quelqu’un vous insulte sans cesse en vous traitant d’imbécile et de stupide, si vous le croyez, vous vivrez toute votre vie avec cette image de vous.

Pourtant, tout ce qu’une personne peut dire de négatif sur vous ne sera pas vrai tant que vous ne l’accepterez pas. Quand une personne a une opinion négative sur vous et vous le fait savoir par une remarque déplacée ou une insulte, cette personne n’a qu’un objectif, dégrader votre estime personnelle et détruire la merveilleuse personne que vous êtes aux yeux de Dieu.

Vous êtes quelqu’un de spécial et de très important pour Dieu. Le saviez-vous ? Vous êtes tellement spécial, que Dieu n’a pas créé une deuxième personne comme vous. La science le prouve en nous montrant que tous les hommes sont uniques. La preuve, personne n’a vos empruntes et le même ADN que vous. Et personne ne sera comme vous après votre mort. Vous êtes la créature la plus merveilleuse que Dieu a créé. Vous êtes son chef-d’œuvre. Et personne ne pourra jamais changer cela. Vous êtes unique !

Un jour, quelqu’un m’a demandé quel était mon secret pour positiver tout le temps. Je lui ai répondu que je n’en avais pas. J’ai juste choisi d’être heureux et de vivre ma vie au maximum. Lorsque vous expérimentez une rencontre personnelle avec Jésus-Christ, Dieu vous révèle une chose importante sur vous : c’est que la vie qu’il vous a donnée est le plus beau cadeau qu’Il vous est fait. Et vous devez en jouir au maximum.

Ne donnez jamais à quelqu’un le privilège de choisir ce que sera votre vie. C’est un pouvoir tellement grand, qu’il n’y a que vous qui devez le posséder. Votre vie est si précieuse. Ne la gâchez pas pour quelqu’un d’autre. Mais au contraire, faites-en une source de joie pour Dieu et pour les personnes qui vous entourent. Profitez de votre vie et glorifiez le Seigneur.

 

Vous avez le pouvoir de créer votre bonheur, comme vous avez aussi le pouvoir de créer votre malheur

Comment peut-on attirer le malheur sur nous ? Et bien c’est très simple.

Il vous suffit de choisir le malheur. Répétez-vous constamment que tout va mal, que rien de ce qui vous arrive ne vous satisfait et vous pouvez être certain de devenir réellement malheureux.

Chaque matin quand vous vous levez, les paroles que vous déclarez sur vous et votre journée vont déterminer votre succès ou votre malheur. C’est connu. Et je suis sûr que je ne vous apprends rien de nouveau. Il est prouvé que les paroles que nous prononçons sur nous-même jouent un rôle capital sur notre état esprit. Si vous répétez sans cesse des paroles négatives sur vous, vous finirez par le croire et vous attirerez le malheur sur vous.

Bien au contraire, pour créer votre bonheur, dites-vous plutôt « Tout va merveilleusement bien, la vie est belle, Dieu est là avec moi, tout va très bien. Aujourd’hui, je choisi le bonheur ». A force de le dire, vous finirez par le croire et vous verrez vos affirmations se concrétiser de la même façon. 

 

C’est que les enfants sont plus facilement heureux que les adultes.

N’avez-vous jamais remarqué cela ? N’avez-vous jamais remarqué que les enfants sont rarement malheureux ? Ils sont toujours joyeux. Pour eux, tout est toujours du jeu. Même face au plus grand danger, un enfant est joyeux. S’il n’y a pas un adulte à côté pour dire à l’enfant « Ne fait pas cela, tu pourrais te blesser », ils ne se rendra pas compte du danger parce que tout est amusant.

En général, quand on voit un enfant avec la mine triste, c’est souvent parce qu’il y a quelque chose qui ne va pas ou qui l’a contrarié.

Et bien, quand j’ai compris cela, je me suis dit que pour réussir dans la vie, il fallait toujours garder un cœur d’enfant. J’ai compris que celui qui réussir à conserver une âme d’enfant toute sa vie est un génie, car il aura réussi à garder intacte cette joie de vivre dont Dieu a doté la jeunesse.

Pendant très longtemps, je n’avais pas compris cet épisode dans la Bible :

Matthieu  18 :3
« Si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux. C'est pourquoi, quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux.”

Pendant très longtemps, je ne comprenais pas cette parole. Jusqu’au jour où je me suis rendu compte, qu’en fait, il nous donnait un principe de succès pour trouver le bonheur dans la vie.

Ce qui caractérise un enfant c’est sa naïveté. Il croit tout ce qu’on lui dit. Pour lui, tout est possible et rien n’est impossible. Si vous avez la foi d’un enfant, vous serez capable de déplacer des montagnes.

Un enfant rêve grand, très tôt, il se voit accomplir de grandes choses. Quand vous regardez un enfant jouer, il s’imagine sur le toit du monde en train de faire les plus grandes prouesses qu’un homme puisse rêver de faire.

Quand je regarde ma fille Princesse, elle est tellement imprégné de l’image de princesse en elle, que cela déteint sur son attitude et sur tout ce qu’elle fait. Sa gestuelle, sa façon de s’habiller et même sa manière de parler. Elle se voit en princesse.

Si un père dit à son enfant avant de dormir, « demain matin quand tu te réveilleras, je décrocherai la lune pour toi ». Et bien, le lendemain matin au réveil, l’enfant demandera à son père « Où est ma lune ? »

Qu’est-ce que j’essaie de vous dire ? Je suis en train de vous dire qu’il faut éviter de devenir vieux et borné. Ne compliquez pas l’existence pour des choses futiles et gardez un cœur d’enfant.

La plus grande erreur que nous faisons avec nos enfants quand ils grandissent, c’est que non seulement nous détruisons leur rêves, mais nous les amenons à penser et à raisonner comme les adultes. Nous leur dépeignons une réalité tellement désastreuse de la société et de la vie en général, qu’ils finissent par devenir comme nous et abandonnent leurs rêves les plus fous.

 

Pour être heureux, il faut avoir une âme pure et savoir découvrir la poésie dans les choses les plus ordinaires, c’est à dire posséder une âme d’enfant et faire preuve de simplicité.

Pour créer votre bonheur et attirer la réussite à vous, gardez le cœur d’un enfant et choisissez d’être toujours heureux. Dites-vous que Dieu vous a fait le plus beau des cadeaux : la vie. Alors, jouissez-en au maximum et dites-vous, comme un enfant, que tout est possible à celui qui croit. Dites vous que vous pouvez décrocher la lune si vous le voulez et que personne ne pourra vous en empêcher.

Un jour, un de mes mentors disait: « Vise la lune, et si par hasard tu l’a rates, au moins, tu tomberas parmi les étoiles ».

Dites-vous toujours que la meilleur manière de remercier Dieu pour le merveilleux don qu’Il vous a fait, c’est de choisir d’être heureux et de faire de votre vie un sujet de joie pour les gens qui vous entourent.

Les statistiques nous montrent que quatre personnes sur cinq ne sont pas aussi heureuses qu’elles pourraient l’être. Le malheur est l’état d’esprit le plus communément partagé. Et  pour cela, il vous suffit de regarder les informations à la télévision tous les soirs ou d’écouter les gens parler.

Comme le désir fondamental de l’être humain est de vivre heureux, il est tout naturel de travailler à la réalisation de ce désir. Quiconque le veut vraiment, le désire ardemment et apprend à appliquer la bonne formule peut devenir une personne heureuse.

Voici deux conseils qui vous aideront à créer vous-même votre bonheur.

 

Premièrement: décidez de sans cesse cultiver des pensées positives

Un jour un homme croisa un autre homme qui était en train de chanter avec un sourir comme une banane sur le visage. Et il lui demanda « Vous semblez bien heureux ce matin ! Qu’est-ce qui nous vaut toute cette gaieté ? »

 Et l’homme lui répondit : « Effectivement, je suis heureux. Je suis de bonne humeur. » Puis il ajouta, « Je me fais un devoir d’être heureux ».

Quelle déclaration puissante ! Sa portée est très grande. Notre bonheur ou notre malheur dépend en grande partie des pensées que nous cultivons et de l’attitude que nous choisissons d’adopter.

Proverbes 15 :15
« Tous les jours du malheureux sont mauvais, mais le cœur content est un festin perpétuel. »

En d’autres mots, si vous savez garder votre cœur joyeux, c’est à dire de prendre l’habitude du bonheur, votre vie sera une perpétuelle fête où vous pourrez profiter pleinement de chaque instant.

Pour rester de bonne humeur et positiver sans cesse, apprenez à toujours cultiver des pensées heureuses. Particulièrement quand vous traversez des moments difficiles.

J’appelle cela le principe de « Peter Pan ». Pourquoi, parce que dans ce dessin animé pour enfant, Peter Pan est ce personnage qui arrivait à voler comme un oiseau. Et son secret pour voler, c’est qu’il pensait toujours à quelque chose qui le rendait heureux. Et quand il devint grand, il ne pouvait plus volait parce qu’il pensait comme un adulte. C’est à dire négativement.

Quand il retourna au pays imaginaire, la fée clochette lui disait toujours, Peter, si tu veux voler, pense à quelque chose qui te rend heureux. Et quand il pensait à ses enfants, il retrouvait le sourire et arrivait à voler. Quelle belle image !

Dans la Bible, Paul nous dit encore dans le premier livre de Thessaloniciens au chapitre 5 au verset 16 « Soyez toujours joyeux ! ». Alors, que cette parole soit toujours votre mot d’ordre pour rester de bonne humeur. Chaque matin, pensez à la vie merveilleuse que vous avez. Pensez à vos réussites et non à vos échecs. Ne laissez personne venir casser votre joie par une parole ou une remarque. Ne créez pas votre malheur par des pensées tristes. Ne vous dites pas « Oh tout ira mal », dites vous toujours « Tout va bien. Dieu est là, Il est avec moi. Il m’aidera. Et comme tout Père aimant prend soin de son enfant, de même Dieu prendra soin de moi ».

Repoussez la rancune, la haine, la tristesse, l’amertume et toute pensée qui viendrait vous voler votre joie. Au contraire, dès le matin, prenez toujours le petit déjeuner des champions qui consiste à sans cesse rendre Grâce à Dieu et à visualisez des évènements heureux dès le début de la journée. Je vous assure, si vous faites cela tous les jours, vous aurez l’agréable surprise de constater que les choses se dérouleront comme vous le souhaitiez.

 

Deuxièmement : donnez sans cesse de l’amour aux autres

Dieu est là où est l’amour. Et là où il y a Dieu et l’amour, il y a le bonheur.

Aimer est une merveilleuse façon de créer le bonheur. Quand vous donnez beaucoup d’amour aux gens, que vous témoignez beaucoup de compassion envers les plus faibles et que vous n’attendez rien en retour, vous créez un bonheur incommensurable dans votre vie.

L’amour est la clé la plus puissante pour être heureux. Quand vous aimez les autres et leur témoignez de l’attention, Dieu vous le rendra en retour au centuple.

Tout ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le de même pour eux.

Remplissez votre vie d’amour. Diffusez des rayons de soleil autour de vous. Oubliez-vous et pensez aux autres. Quand vous voyez quelqu’un qui a un problème et que vous avez la solution, aidez-le sans rien demander en retour. Quand vous voyez quelqu’un découragé et triste à côté de vous, consolez-le et encouragez-le. Témoignez sans cesse de l’amour autour de vous. En parole et en action.

Devenez un puissant générateur de joie et d’amour pour les autres. Faites-le pendant une semaine, et vous serez agréablement surpris.

Vous avez le pouvoir de créer votre bonheur par l’attitude que vous choisissez d’adopter et l’image de vous-même que vous choisissez d’embrasser. Je vous encourage à choisir d’être heureux. Et surtout, ne laissez jamais une personne ou un événement venir voler votre joie. Vous avez le droit d’être heureux et vous méritez le meilleur. Car c’est pour cela que Dieu vous a créé.

 

Luck Ondias Souna

 


Commentaires

Ajouter votre commentaire
X Fermer

Suggestions