Catégorie : Famille

Auteur : L'équipe REUSSIR AVEC DIEU

6 façons de semer la foi dans la vie de nos enfants - L'équipe Réussir Avec Dieu


Une apologète propose 6 façons de semer la foi dans la vie de nos enfants…

 

Dans un monde où tout va vite, où la compétition est de taille et où certains événements de la vie peuvent chambouler tout un chacun, comment tenir ferme dans la foi et transmettre des valeurs à vos enfants, afin que la confiance soit ancrée en eux ?   

 

1. Commencez tôt !

Les enfants commencent à réfléchir aux questions théologiques et philosophiques, beaucoup plus tôt que l’on pourrait imaginer. Mais avant de pouvoir y répondre, vous devez être prêt. Il est primordial que vous ayez une bonne compréhension et une analyse plus large du sujet, afin d’ouvrir une discussion constructive.

Il est également important d’anticiper les fameuses « grandes questions » : « Comment savons-nous que Dieu existe ? Comment savons-nous que la Bible est digne de confiance ? Comment comprenons-nous le problème du mal et de la souffrance ? La science est-elle en conflit avec ce que la Bible enseigne à propos de la création ? Est-il raisonnable de croire que Jésus est vraiment ressuscité de la mort ? Et qu’arrive-t-il aux personnes qui meurent sans jamais avoir entendu parler de Jésus ? » Ce sont certaines des questions courantes que les enfants demandent pendant leurs années à l’école élémentaire.

 

2. Éduquez-les sans les endoctriner…

De récentes études ont indiqué que le phénomène de « foi empruntée » a joué un rôle dans le rythme alarmant auquel les jeunes quittent l’église. Car on à parfois tendance à imposer des doctrines aux enfants sans qu’ils ne les comprennent ou les vivent.

Équipez-les de manière à ce qu’ils développent la capacité de réfléchir de façon critique, afin qu’ils discernent, détectent et analysent les mauvais raisonnements en faveur ou défaveur de la foi chrétienne.

Apprenez-leur les bases de l’argumentation logique, car certains des meilleurs arguments pour et contre les affirmations de vérités chrétiennes sont philosophiques, et souvent présentés sous des formes logiques.

 

3. Dialoguez avec eux

Lorsque vous discutez avec vos enfants, essayez d’établir chez eux une pensée autonome en questionnant et en dialoguant. Cette approche, parfois appelée la méthode d’enseignement socratique, consiste à poser régulièrement des questions approfondies et à donner de l’espace pour l’argumentation.

Par exemple, si vous êtes dans la voiture avec votre enfant et qu’il dit qu’à l’école son camarade de classe a déclaré que Jésus est « juste un mythe fait par les écrivains de la Bible », vous pourriez répondre avec des questions comme « Que penses-tu de cela ? »

Les enfants adorent l’opportunité de démontrer leur connaissance, et ils développent leurs « muscles intellectuels » exactement comme ils mémorisent les écritures ou la pratique du catéchisme.

 

4. Expliquez-leur d’autres visions du monde

Il est important que vos enfants aient une connaissance de base des autres religions du monde pour comparer l’enseignement qu’ils reçoivent de celui des autres. Ils doivent aussi connaître l’athéisme et l’agnosticisme. Si nos fils, nos filles et nos étudiants ont une compréhension professionnelle des points de vue concurrents, alors, le moment venu, ils seront équipés pour avoir des conversations compétentes, et des amitiés avec des non-croyants.

Cependant, soyez prudents lorsque vous choisissez des ressources qui comparent les religions du monde en raison de diverses caractéristiques communes de différentes croyances.

 

5. Ne vous laissez pas gagner par le doute

À un moment donné, la plupart des enfants et des adolescents émettent des doutes sur un aspect de la foi chrétienne, et bien que nos instincts parentaux nous conduisent à la panique, nous devons nous rappeler qu’il est parfaitement normal de se poser des questions. En fait, c’est un très bon indicateur que nos enfants grandissent intellectuellement, lorsqu’ils commencent à analyser leur propre foi.

Lorsque vous leur parlez, essayez d’éviter de ne pas leur imposer vos conclusions. N’hésitez pas aussi à les diriger vers des mentors spirituels, des pasteurs, des livres ou des ressources en ligne.  Démontrez votre intérêt avec amour et discutez calmement avec eux de leurs preuves et de leurs idées.

 

6. Laissez-vous guider par l’Esprit Saint et faites appel au soutien des autres croyants autour de vous

Rappelez-vous que ce n’est pas à vous seuls qu’appartient la tâche de construire une foi confiante et contagieuse chez vos enfants. Appuyez-vous sur le Saint-Esprit pour vous conduire dans votre parentalité et votre enseignement.

En fin de compte, les enfants sont des individus avec des esprits indépendants. Nous ne pouvons pas les forcer à croire en quelque chose, ni à essayer. Notre plus grande confiance devrait être en l’Esprit de Dieu.

Il est également essentiel de réaliser que l’une des plus grandes bénédictions de la vie dans une communauté de croyants est que nous nous fortifions les uns les autres. Parfois, nos enfants bénéficient d’une bonne réponse des mentors spirituels qui ne sont pas leurs parents. Un pasteur de confiance ou un étudiant plus âgé qui a une foi mature et informée peut offrir de précieux encouragements spirituels et intellectuels à nos enfants. Ne sous-estimez pas la puissance de la communion fraternelle.

 

Réussir Avec Dieu


Commentaires

Ajouter votre commentaire
X Fermer

Suggestions