Catégorie : Entrepreneurs

Auteur : David BONHOMME

Etes-vous trop occupé pour réussir? - David BONHOMME


ETES-VOUS TROP OCCUPE POUR REUSSIR ?

 

 

Sous l’eau… L’expression est à la mode, et la vie moderne ne cesse de courir après le temps. Le sentiment de tout faire en apnée, d’être comme « noyé » par nos tâches quotidiennes a de quoi décourager ; car, lorsque tout est à rendre pour hier, on finit par tout faire machinalement. La vie s’évapore au profit d’une espèce de survie, la réaction remplace l’action, le super-urgent évince le vraiment-important. Paradoxalement, il faudrait prendre le temps de réfléchir, pour distinguer le pressant de l’essentiel. Réfléchir ? On se dit qu’on le fera demain.
Ce cercle vicieux, il faut le briser…

 

Pourquoi prendre le temps de réfléchir ?

J’ai remarqué que les gens à de très hauts niveaux de responsabilité parviennent à prendre encore du temps pour eux. J’ai fini par comprendre le « truc » : réfléchir en amont leur permet de traiter en priorité des choses réellement importantes et améliore leur rendement.

Grandir en tant que  » leader », c’est donc d’abord mieux gérer son temps. Prendre le temps plutôt que d’être pris. On fait moins, mais mieux, et notre impact est multiplié.
Une décision habitée, un acte conscient ont un retentissement bien supérieur à n’importe quel travail « mécanique ». Surtout, quand on se met à réfléchir à ce qu’on fait, la prise de recul rend plus efficace. Un client me racontait une formation sur l’e-management, suivie en équipe. Un exercice leur proposait d’assembler des pièces de bois de différentes tailles, pour dessiner une forme. La première fois, ils y ont mis plusieurs minutes. Puis on leur a dit « Alors maintenant, vous allez faire le même exercice, mais avant de commencer, vous allez réfléchir : qui fait quoi, comment vous allez vous y prendre… » Ce qu’ils avaient fait en 3 minutes, ils l’ont fait en 3 secondes.
Je crois que dans notre vie -et peu importe qu’on soit leader d’une organisation ou simple maillon de la chaîne, qu’on fasse la louange ou qu’on soit prêtre ou pasteur- si on ne prend pas le temps en amont de réfléchir à ce qu’on fait, on perd un temps fou à des tâches qui ne sont pas importantes, et même ces dernières sont exécutées de manière très inefficace.
Avouez qu’il est plus tentant de gagner du même coup en qualité et en productivité.

Oui mais… comment prendre du temps de réfléchir ?

1. Fixez un rendez-vous avec vous-même.

Pour tous ceux qui sont très orientés « planification et calendrier », notez dans votre agenda : de telle heure à telle heure, je suis en rendez-vous avec moi. Et ne vous posez pas un lapin !

2. Pendant ce créneau, posez-vous les questions importantes et écrivez.

Coucher sur papier vos réponses, vos impressions, imposera une discipline : vous devrez les formuler. Et en garder une trace inscrira votre réflexion dans la durée.

3. Coupez internet et toutes les notifications possibles, pour ne pas être dérangé.

Le risque c’est que le cerveau parte dans toutes les préoccupations de l’urgent et qu’on n’arrive pas à réfléchir à l’important.

4. Prenez le temps de marcher.

Trouvez un parc, un endroit sympa. Le fait de marcher vous aide d’une certaine manière à vous concentrer, à vous aérer l’esprit, à prendre de la hauteur. Et les émotions sont différentes lorsque le corps se met en action. C’est en promenade qu’on a parfois les idées qui… marchent le mieux.

Avoir du temps ? L’expression suppose de faire sien le temps. Cela signifie se consacrer d’abord à ce qui est important, et faire en sorte d’y être productif. C’est bien souvent l’exact contraire qui arrive lorsqu’on est très pris.
C’est vrai, se ménager des moments pour réfléchir est exigeant. Mais ce n’est pas seulement possible. C’est extrêmement bénéfique !

David BONHOMME


Commentaires

Ajouter votre commentaire
X Fermer

Suggestions