Catégorie : Attitude

Auteur : Eric CELERIER

5 secrets pour persévérer dans votre appel - Éric Célérier


 

J’aimerais m’adresser aujourd’hui à tous ceux qui ont entendu l’appel de Dieu pour leur vie, mais qui ont été brisés dans leur élan par des circonstances ou des paroles négatives. Voici pour vous 5 raisons de persévérer !

 

1. Ce que vous êtes aujourd’hui ne détermine pas ce que vous serez demain.

À 18 ans, je venais d’accepter Jésus comme mon sauveur et j’avais un désir brûlant de servir Dieu. J’étais tout excité. Mais en tant que jeune chrétien, j’avais aussi beaucoup de défauts ! Tout en fréquentant l’Église où j’apprenais à jouer de la guitare et où je participais à un cours pour devenir un “gagneur d’âmes”, j’avais mauvais caractère, je fumais et m’adonnais à la pornographie. Heureusement, Dieu est celui qui fait toutes choses nouvelles ! (2 Corinthiens 5.17)
 

2. Le rejet n’est rien de plus que le pas nécessaire dans la poursuite de votre destinée divine.

Le jour où Dieu m’a clairement appelé à le servir, la première personne à laquelle je l’ai partagé m’a dit : « Sûrement pas toi ! »  Après cette terrible douche froide, Dieu m’a confirmé son appel de manière encore plus claire. Le fait que certains êtres humains ne croient pas en vous, n’empêche pas Dieu de croire en vous ! Au lieu d’y voir un problème, voyez l’opportunité de faire grandir votre foi en Dieu.
 

3. Les gens ne voient que le présent de votre vie, vos manquements, vos échecs… mais Dieu voit l’avenir. Il voit votre réussite !

Moi, l’Éternel, moi, je t’ai appelé dans un juste dessein et je te tiendrai par la main ; je te protégerai et je t’établirai pour conclure une alliance avec le peuple, pour être la lumière des nations, pour ouvrir les yeux des aveugles, pour tirer du cachot les prisonniers, de la maison d’arrêt ceux qui habitent les ténèbres. (La Bible, Le Semeur, Esaïe 42.6)
 

4. Ce ne sont pas toujours vos frères et sœurs qui vont vous encourager le plus à entrer dans l’appel de Dieu pour vous.

Alors que Joseph rêvait en couleur d’un futur exceptionnel, ses frères en étaient restés à la télé en noir et blanc ! Ce n’est pas toujours facile d’être visionnaire, c’est-à-dire d’entrevoir en avance ce qui va arriver. En fait, c’est rarement bien reçu !
 

5. L’opposition est un bon signe, surtout si elle vient des gens religieux.

Jésus en a été la première victime ! Si Jésus, le Fils de Dieu, l’homme sans péché, a connu l’opposition, le rejet, la critique, les cris haineux de la foule, la trahison, le reniement, etc., ne soyons pas surpris de passer nous aussi par ces épreuves. L’opposition fait mal, très mal, surtout lorsqu’elle provient de vos proches et amis. Mais voici une bonne nouvelle : ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort !

Avez-vous déjà été découragé par des proches, voire des amis chrétiens ? Quelqu’un a-t-il déjà essayé de tuer le rêve que Dieu a mis dans votre cœur ? Proclamez cette parole aujourd’hui : “Moi, l’Éternel, moi, je t’ai appelé dans un juste dessein et je te tiendrai par la main !”

 

Éric Célérier (Source)


Commentaires

Ajouter votre commentaire
X Fermer

Suggestions